solere6

25 mars

Émission enregistrée le 18 mars


Dans la tête de... Thierry Solère

Thierry Solère est une personnalité difficile à cerner dans la droite française. En s’appuyant sur L’Art de la guerre de Sun Tzu et Le miroir des princes de L. Jacob-Duvernet, nous interrogeons le stratège et le candidat, tardivement arrivé en politique mais vite remarqué.


Les questions en 20 secondes

Thierry Solère se prête au défi des 20 secondes dans la troisième et dernière partie du Grand O. Le principe est simple : une question claire, une réponse courte. Des étrangers sur les listes FN, choquant ? Que signifie la nouvelle barbe de Nicolas Sarkozy ?

didier

24 février

Dans la tête de... Geoffroy Didier

“La société a changé, pas moi”

Le parcours de Geoffroy Didier est intéressant. Après une formation franco-américaine d’avocat d’affaires, il rentre en politique directement via le cabinet de Brice Hortefeux avant de réussir à être courant majoritaire à l’UMP par surprise. Qu’est-ce qui l’a fait évoluer ? Comment est-il considéré au sein de l’UMP ? Et surtout, au fond, qu’est-ce qu’il pense ?


Les questions en 20 secondes

Geoffroy Didier doit se plier à la règle des 20 secondes par question.

Au programme: les élites, Patrick Buisson et la légitimité de la présidence de Jean-François Copé.

rugy copy

18 décembre

Dans la tête de... François de Rugy

Pour mieux comprendre François de Rugy, co-président du groupe écologiste à l’Assemblée, le Grand O s’intéresse à la Bretagne. Existe-t-il un « Breizh power » au gouvernement ? Le gouvernement aurait-il du être plus actif pour condamner les destructions de portiques ? Doit-on rattacher de nouveau Nantes à la Bretagne ?


Les questions en 20 secondes

François de Rugy est obligé de se plier à la règle des 20 secondes par question. Au programme : l’application de la GPA, la gestion d’EELV, les cris de complot de Mediapart, le train de vie d’un député…

bacc

10 décembre

Dans la tête de... Bernard Accoyer

Dans cette partie, les chroniqueurs du Grand O s’intéressent à la vision de la politique du Député Bernard Accoyer et notamment à son passé dans la société civile. La fonction parlementaire est-elle une caste éloignée du reste de la population ? Peut-il y avoir une distinction entre la fonction et les convictions ? Comment faire pour améliorer et renforcer le lien entre les hommes politiques et leurs électeurs ? La réponse à toutes ces questions est dans la seconde partie de l’émission.


Les questions en 20 secondes

Dans cette troisième partie, nous proposons à Bernard Accoyer de se plier aux contraintes du temps pour répondre aux questions de nos chroniqueurs. Faut-il réformer l’école en France ? L’effet de transparence autour de l’opération de la prostate de François Hollande va-t-il trop loin ? Quelles sont les ambitions personnelles du député ? Les réponses dans la troisième partie de l’émission du Grand O. Top chrono !

jouanno2

18 novembre

Dans la tête de... Chantal Jouanno

«Peut-on être de droite et écolo?», s’interroge «Le Grand O» dans sa seconde partie. Oui, répond l’ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, qui affirme que «le précédent gouvernement a fait plus que l’actuel» en la matière


Les questions en 20 secondes

«Ce qui empêche la France d’avancer aujourd’hui c’est que, notamment sur le plan politique, on vit à très court terme», répond Chantal Jouanno.

blr

24 octobre

Dans la tête de... Bruno Le Roux

Bruno Le Roux a un rôle ingrat. Président du groupe PS à l’Assemblée, ce fidèle de François Hollande doit jongler entre les impératifs de l’exécutif et les humeurs de députés pas toujours d’accord avec la ligne décidée par l’Elysée. Parfois autoritaire ou même maladroit comme avec les assistants parlementaires la semaine dernière  et forcément artiste de la langue de bois, l’homme mène sa barque en essayant de ménager tout le monde.


Les questions en 20 secondes

Autant dire que le député de Seine-Saint-Denis n’est pas facile à bouger. Un groupe d’étudiants de Sciences Po s’est attelé à la tâche avec l’aide de 20 Minutes. L’équipe est en effet venue préparer la première interview de leur saison politique dans nos locaux avant de se lancer dans le Grand O’. «Je ne suis pas à la recherche de la petite phrase. J’essaye d’être dans une cohérence, par exemple dans ma loyauté au président de la République», y explique Le Roux avant de critiquer à demi-mot la communication de l’Elysée.